Bannière FRS 2022

Maroc, Espagne Accord sur l'encre pour le transport routier de marchandises dangereuses

Transport de Fret
Typography

Le Maroc et l'Espagne ont signé un accord de "jumelage institutionnel" dans le domaine du transport routier de marchandises dangereuses.

Les accords de jumelage institutionnel sont des contrats qui permettent aux institutions marocaines et européennes d'appliquer des réglementations similaires en vue de faciliter la coopération.

Le ministère marocain de l'équipement, des transports, de la logistique et de l'eau a signé l'accord aujourd'hui, 15 janvier, avec son homologue espagnol.

L'UE a soutenu l'accord à hauteur de 1,1 million d'euros (1,3 million de dollars). Ce budget permettra de réaliser une étude sur les différences entre les lois marocaines et européennes en matière de sécurité routière.

Il permettra également d'établir une feuille de route pour l'introduction du tachygraphe numérique et d'améliorer les méthodes d'enquête administratives et techniques sur les accidents mortels.

D'une durée de 30 mois, l'accord vise à harmoniser les réglementations et à transférer au Maroc les bonnes pratiques européennes dans le domaine du transport routier.

L'accord couvre quatre axes principaux, à savoir l'élaboration de textes juridiques, leur mise en œuvre, la formation des opérateurs publics et privés dans ce domaine et le renforcement des systèmes de contrôle.

Selon le contrat, le Maroc devra livrer plusieurs documents après deux ans et demi, notamment sept guides pour le transport routier de marchandises dangereuses, 11 programmes de formation, y compris des cours pour les conducteurs de camions et les inspecteurs de sécurité, et 10 projets de textes relatifs à l'application de la loi 30-05 - le texte juridique marocain qui réglemente le transport routier de marchandises dangereuses.

Le ministre marocain de l'équipement et des transports, Abdelkader Amara, a présidé la cérémonie de signature, à laquelle ont assisté les ambassadeurs de l'UE et de l'Espagne au Maroc ainsi que le secrétaire général du ministère espagnol des transports, de la mobilité et de l'urbanisme.

Pour réagir à ce post merci de vous connecter ou s'inscrire si vous n'avez pas encore de compte.