Bannière FRS 2022

Ministre : L'ONCF étudie la mise en service de la ligne à grande vitesse Marrakech-Agadir

Transport de Personnes
Typography

Le ministre marocain du transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, a annoncé la construction de la ligne ferroviaire à grande vitesse (LGV) Marrakech-Agadir.

Le projet fait partie du plan de l'Office national des chemins de fer (ONCF) visant à relier les régions marocaines avec un réseau de chemins de fer de moyenne et longue distance. Le plan vise à construire 1 300 km de nouvelles lignes ferroviaires à grande vitesse et 3 800 km de lignes ferroviaires classiques qui relieront 43 villes, ajoute le communiqué.

Abdeljalil a noté lors des questions orales à la Chambre des représentants que l'ONCF a mené des études préliminaires pour le projet, y compris une étude topographique, a rapporté l'agence de presse nationale du Maroc.

Le ministre a également souligné que le projet nécessite un budget de 50 milliards de dirhams (5,38 milliards de dollars), ajoutant que le développement du projet dépend de l'effort collectif des parties prenantes pour le financer.

Le communiqué indique que le ministère et l'ONCF étudient toutes les possibilités de financement du projet LGV, y compris à travers un partenariat public-privé.

Entre 2010 et 2020, l'ONCF a investi plus de 50 milliards de dirhams (5,38 milliards de dollars) pour développer le réseau ferroviaire marocain et renforcer sa sécurité.

En 2021, l'Office national des chemins de fer du Maroc s'est engagé à investir 7,7 milliards de dirhams (829 millions de dollars) pour moderniser les chemins de fer et les gares du pays entre 2022 et 2024.

Dans le contexte de la crise actuelle du COVID-19, l'ONCF a fait état d'un taux d'endettement de 193 % avec une dette totale de 43 milliards de dirhams (4,63 milliards de dollars).

Pour réagir à ce post merci de vous connecter ou s'inscrire si vous n'avez pas encore de compte.