WWF : Le Maroc un pays défaillant au niveau de sa sécurité maritime

Sécurité Maritime
Typography

Alors que le Royaume vient d’être réélu à nouveau comme membre au sein du conseil de l’OMI, le triste échouement du pétrolier SILVER au port de Tan Tan vient à nouveau mettre à nu la fragilité de notre propre sécurité au niveau du transport maritime.

 

Ce terrible constat a été dressé également par l’une des plus grandes organisations environnementales internationales : WWF, qui vient en appeler presque à un droit d’ingérence environnemental pour assurer la protection des côtes atlantique marocaines et espagnoles au vu de la défaillance des moyens humains et matériels du Royaume pour lutter contre la pollution maritime.

Le nouveau protectorat espagnol sur notre espace maritime prendrait ainsi, la forme d’un accord de coopération pour la lutte contre la pollution maritime entre le Maroc et l’Espagne suivant WWF, qui fait un bilan très critique de l’intervention des autorités marocaines suite à l’échouement du pétrolier SILVER.

Ainsi, c’est le défaut de dragage du chenal d’accès du port de Tan Tan, qui a été à l’origine même de l’incident de l’échouement du navire SILVER, l’entretien des ports est normalement une mission dévolue à l’Etat, de même que la mission d’assistance aux navires est une mission de service public, or sur ces deux rôles les autorités marocaines compétentes  ont été aux abonnés absents.

Aujourd’hui plus que jamais, une enquête parlementaire devrait être diligentée pour s’assurer que le Maroc dispose bel et bien des moyens humains et matériels pour assurer sa securité maritime face à tout événement majeur. 

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir