les intermédiaires nuisent à la filière amande au Maroc

Canal Traditionnel
Typography

L'amande, est un des produits où le poids de l'intermédiation fait tripler les prix au kg, entre le producteur et le consommateur (de 45 dhs/kg à 150 dhs/kg). Il est vrai que le protectionnisme du Maroc, a également encouragé ces marges importantes. Mais il est grand temps, de penser à de nouvelles stratégies permettant de sécuriser l'approvisionnement pour le consommateur, les débouchés pour le producteur, sans pâtir de marges d'intermédiation astronomiques.

Pour réagir à ce post merci de vous connecter ou s'inscrire si vous n'avez pas encore de compte.